Îles éloignées : Matsu 馬祖列島 et Kinmen 金門

L’archipel de Matsu en photo

Présentation de Matsu 馬祖列島 et Kinmen金門

Pour tout premier voyageur, il est difficile d’imaginer l’étendue du territoire appartenant à la République de Chine (Taïwan, à différencier de la République Populaire de Chine). Issues d’une histoire aussi complexe que les relations entre Taïwan et la Chine continentale, les îles de Matsu et Kinmen sont collées aux côtes chinoises, mais pas à l’une et l’autre. Leur position sur la carte leur offre un rôle stratégique, et il ne sera pas rare au cours de votre visite que vous croisiez des militaires, très nombreux sur les îles. Mais au vu de leur statut d’avant-postes militaires, qu’auraient-elles donc à offrir au voyageurs ?

Visiter Matsu et Kinmen, c’est une plongée fascinante dans le passé des relations entre Taïwan et la Chine, avec leurs forts, d’anciens tunnels militaires à explorer et l’influence évidente, au vu de leur localisation, de la Chine continentale et de l’Occident. De plus, Matsu et Kinmen proposent aux voyageurs un contraste étonnant, lorsque l’on ressent une fois arrivé sur place une ambiance décontractée, quand on connait alors les relations plus que tendues entre les deux Chine. Mais que cela ne vous dissuade guère, car en tant que destinations touristiques, il y a beaucoup à voir à Matsu et Kinmen, entre villages aux maisons traditionnelles et villes anciennes proposant des architectures aux influences chinoises et occidentales. Ces influences se ressentiront jusque dans vos bols et assiettes, notamment à Kinmen, dont la cuisine offre des saveurs inspirées du Fujian, province chinoise située non loin l’île.

Comment se rendre à Matsu et Kinmen ?

Pour se rendre à Kinmen et Matsu, il est conseillé de prendre l’avion (2h de vol environ), car au vu des longues distances les séparant de l’île principale de Taïwan, le voyage en ferry est un peu long et harassant (surtout en cas de mer agitée).